Juil 17

Le Phygital s’ajoute un noeud-papillon : Smart !

Le Phygital intelligent?

Nous abordons souvent le sujet du phygital dans nos articles parce qu’il fait partie intégrante des magasins connectés. Une tendance fait néanmoins l’unanimité en terme d’évolution, et c’est celui du conversationnel ! HomePod, GoogleHome, Amazon Echo, les I.A amènent une nouvelle manière de consommer, preuve en est que 57 % des Français sont persuadés que ces assistants simplifieront leur vie, et donc leurs achats.

Faire réagir le retail d’aujourd’hui…

Il faut être intelligent et agile. C’est le discours proposé pour le smart-phygital pour emmener le commerce à évoluer vers l’expérience client, aujourd’hui de plus en plus difficile et exigeant. La digitalisation des points de vente est devenue une norme, une obligation pour supporter la future retail-apocalypse. Le Paris Retail Week 2018 propose une alternative viable pour ne pas voir nos boutiques préférées s’effondrer sous les nombreux points positifs, immédiats et on-line du e-commerce.

« AVEC LA MULTIPLICATION DES INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES, LE PHYGITAL S’IMPOSE DANS LE COMMERCE. ALORS QUE BEAUCOUP ONT CRU QUE LE E-COMMERCE BALAIERAIT LE MAGASIN, C’EST UN COMMERCE HYBRIDE QUI ÉMERGE ENTRE ON ET OFF LINE. CETTE REDISTRIBUTION DES CARTES OUVRE LA VOIE À DE NOUVEAUX ACTEURS ALTERNATIFS ET À DES PRATIQUES INÉDITES. ”

COMMENTAIRE DE DAVID MINGEON, DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT D’HAVAS PARIS.

Si les commerces doivent évoluer, c’est bien parce que les consommateurs, eux, se digitalisent de plus en plus vite. La possibilité d’achat n’importe où, n’importe quand, pour être livré partout et bientôt à toute heure ne permet plus aux magasins de faire le poids. Il faut réinventer le parcours du client, le rendre adaptable au marché actuel, tout en le rendant attractif et digital.

… et préparer celui de demain!

Car même si le client à tendance à utiliser son téléphone pour acheter en permanence, il ne consomme plus du tout de la même manière. 80 % des Français sont plus attentifs à l’impact des produits qu’ils achètent et 1/3 de ceux-ci sont persuadés que les enseignes de distribution ne sont pas aptes à les aider à mieux consommer. Grâce au smart-phygital, le retail reprend la part de confiance qu’il avait perdue au profit d’un commerce mieux établie, peut-être plus petit – mais surtout plus intimiste – où la fusion des produits en boutiques avec les tablettes vendeurs ne veut plus dire manque de choix et de possibilités. La création d’un parcours client complet, et surtout personnalisé car le commerce devient une scène de théâtre, à l’effigie de sa marque, avec le client en acteur principal et le vendeur en second rôle.

Du Phygital sans physique?

On notera tout de même l’absence de discours au sujet des installations physiques qui représentent tout de même une grande partie du mot ‘phygital‘. Les bornes et autres objets connectés à destination du commerce restent des incontournables du moment et, même si une I.A peut aujourd’hui faire la différence entre un sac de bonbons et une plaquette de chocolat, il n’en reste pas moins une limitation en terme de communication, de présentation et d’animation du produit que seuls les vendeurs, équipés du phygital, pourront maitriser dans les retails de demain !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*