28 avr 2016

L’histoire d’Improveeze (acte 6) : Cataleeze donne vie aux sous vêtements …- Part 1

Janvier :

Lancement de la V4 de Cataleeze.

 

En 2014, l’équipe a longuement travaillé sur la dernière version de Cataleeze, plus efficace, plus instinctive.

 

Ouverture du premier Undiz Machine à Toulouse. La marque de lingerie, filiale du groupe Etam, dispose d’une surface de vente limitée (50m² seulement). Undiz a eu l’ingénieuse idée d’équiper son magasin de 4 bornes tactiles multitouch donnant accès à l’intégralité de son catalogue web et surtout à ses produits stockés dans la réserve du magasin. Des produits livrés quasi-instantanément aux clients grâce à des capsules aéropropulsées et munies d’étiquettes RFID pour être reconnues lors du passage en caisse.

Sept mois plus tard les premières retombées ont montrés le bout de leur nez.

-> + 30% de CA au m2 // 120 autres magasins. On peut surement parler d’un record !!..

-> Des vendeurs plus performants et très motivés. Qui se battent pour avoir un poste.

-> Un pas de porte divisé par 3 en plein centre-ville (entre 100 et 200K d’économie)

-> Un loyer divisé par 3 (entre 30 et 60 K de charges en moins par an)

-> Un meilleur emplacement avec plus de trafic

Mais l’aventure n’est pas terminé !

 

Eh bien, ils ont remis ça ! Cette fois, la solution Cataleeze, éditée par Improveeze, a vu le jour rue Rivoli à Paris au mois de juillet dernier. Avec au programme dans un espace de 270 m² : des bornes digitales, des tuyaux et des capsules.

Sébastien Bismuth, Directeur général d’Undiz ” On a envie de développer Undiz machine dans des grandes capitales et dans des grandes villes européennes. Nous voulons que l’Undiz Machine soit notre ambassade digitale dans chaque pays où on va se développer ; c’est le shopping connecté.”

Nous n’avons donc pas fini d’entendre parler de ce phénomène culotté !

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.


*

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>