13 déc 2013

Ma première rencontre avec Sublimeeze – Par Laurence Kerjean, L’Oréal PPD

Comme vous le savez peut-être déjà, Sublimeeze, notre vitrine interactive intelligente, a été présenté pour la première fois lors de notre Connected Store Symposium 2013 et est actuellement installé dans le showroom de L’échangeur by Laser à Paris. Récemment, il a également été exposé pendant plusieurs jours au  Microsoft Technical Center. Fabien Fouissard, le Business Manager BU Sublimeeze d’Improveeze a demandé aux personnes qui sont venues voir et tester le Sublimeeze, de nous faire part de leurs impressions sur cette innovation destinée à sublimer la présentation des produits en magasins ou autre lieux.

 

La première personne à jouer le jeu de ce questionnaire est Laurence Kerjean, Global Digital Manager chez L’Oréal PPD.

 

Laurence-Kerjean-loreal

Laurence Kerjean commence sa carrière en 2002 chez Louis Vuitton Espagne en tant que responsable CRM avant de partir pour Londres pour un poste de Direct Marketing Manager chez Selfridges, leader du retail sélectif en GB. Depuis 2005 Laurence a réalisé l’ensemble de sa carrière chez L’Oréal où elle occupe divers postes opérationnels et stratégiques en Angleterre puis en France. Elle intègre la structure Business Development de la DPP en 2011 et s’attèle à développer le contenu éducation pour les 8 marques professionnelles du groupe avant d’être nommée, en septembre 2012, Global Digital Manager de la DPP.

 

Vous souvenez vous de la première fois où vous avez vu Sublimeeze?

Coup de foudre sur scène, devant 200 personnes, dans l’amphithéâtre grand bleu chez Microsoft, en Octobre 2013. (lors du Connected Store Symposium 2013 – NDLR)

 

Après avoir interagit, « échangé » avec Sublimeeze, quelle a été votre première impression?

Un peu comme le mètre chez IKEA, qui te pousse à tout mesurer, Sublimeeze m’a donné envie de développer le concept pour chaque produit chez nous….plus de 1500 SKUS, ça promet !

 


Quel type d’histoire aimeriez-vous voir s’engager avec Sublimeeze? (quels produits,…)

Sublimeeze permet de réconcilier la marque avec son client final dans la mesure où chacun y trouve son compte : la marque exprime ses messages à travers son produit/ le consommateur y trouve les infos qui l’intéressent et les sélectionnent à son rythme. Un outil interactif mais pas intrusif.
Dans l’univers de la coiffure, pour la DPP, ce serait génial de pouvoir raconter comment Sublimeeze a permis de recréer du lien entre le coiffeur et sa cliente.
Aujourd’hui chaque point de vente est unique/indépendant (exception faite des franchises nationales comme Dessange, Provost, Stipa, …), mais nos marques aimeraient délivrer un service équivalent au consommateur final. Grâce à Sublimeeze, nous pouvons engager la conversation sur un même modèle et rediriger les clientes vers des informations appropriées sur le lieu même de l’achat (en salon de coiffure) et donc favoriser les achats d’impulsion, et la compréhension de l’expertise du coiffeur.

 

Une dernière question enfin, celle qui n’a pas été posée et à laquelle vous aimeriez répondre à propos de Sublimeeze.

A quand une version miniature de Sublimeeze pour venir s’immiscer dans les points de vente plus restreints ?

 

 

Un grand merci à Laurence ! Pour répondre à la dernière question, Improveeze ne ferme pas la porte à d’autres dimensions de Sublimeeze. L’histoire est à créer ensemble !

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.


*

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>