Juil 23

Le Paris Retail Week 2018 sous le signe du Phygital !

logo Paris Retail Week

 

Le plus grand salon du retail européen parle Phygital !

À partir du lundi 10 septembre 2018, le Paris Retail Week, organisé par Comexposium, ouvrira ses portes pour discuter, déployer et faire découvrir le Smart-Phygital aux commerçants désireux de passer le cap du Phygital Commerce.
C’est en 2015 que Comexposium, l’un des leader de la manifestation BtoC/BtoB, fédérateur de plus de 45 000 exposants et plus de 3 millions de visiteurs dans 26 pays, décide de brandir les drapeaux d’un nouveau salon destiné au retail. Le but est simple : présenter des sujets variés lors d’une présentation de divers acteurs majeurs du domaine, mais aussi de déployer des idées innovantes en lien avec l’évolution du commerce. Les petits plus qui font toute la différence, c’est certainement les Paris Retail Awards et le Store Tours, ce dernier étant un trajet de plus d’une demi-journée à travers les rues de Paris, pour découvrir ou redécouvrir les derniers magasins à la mode, à la pointe de la technologie ou aux concepts radicalement surprenants.

profil commerçant

Retail, théâtre de demain.

Mettre en avant le commerce de demain dans un écosystème retail digitalisé et au profit d’un parcours client théâtralisé afin de redorer le blason du retail trop souvent mis à mal, telle est la tâche qui incombe aujourd’hui au Paris Retail Week. Au-delà d’une simple présentation, le salon souhaite avant tout prouver que le commerce traditionnel est loin de perdre la guerre ; il n’a pas encore dévoilé toutes ses armes.
La révolution du magasin est permanente ; du brick and mortar au pure player en passant par les m- et s-commerce, il y a peu – voire pas – d’étapes que le retail n’a su relever avec brio. Mais c’est dans un cadre parfois difficile que des salons s’ouvrent pour donner un second souffle aux retailers qui bataillent encore contre la lutte de l’hyper-concurrence. Cette cinquième édition posera les bases plus que généreuses du magasin et du digital, formant ainsi l’une des plus grandes révolutions que le retail ait pu connaître.
Rendez-vous donc du 10 au 12 septembre 2018 pour découvrir les toutes dernières nouveauté du retail, en mode Smart-Phygital !

 

visiteurs-porteurs-projet

 

Juil 17

Le Phygital s’ajoute un noeud-papillon : Smart !

Le Phygital intelligent?

Nous abordons souvent le sujet du phygital dans nos articles parce qu’il fait partie intégrante des magasins connectés. Une tendance fait néanmoins l’unanimité en terme d’évolution, et c’est celui du conversationnel ! HomePod, GoogleHome, Amazon Echo, les I.A amènent une nouvelle manière de consommer, preuve en est que 57 % des Français sont persuadés que ces assistants simplifieront leur vie, et donc leurs achats.

Faire réagir le retail d’aujourd’hui…

Il faut être intelligent et agile. C’est le discours proposé pour le smart-phygital pour emmener le commerce à évoluer vers l’expérience client, aujourd’hui de plus en plus difficile et exigeant. La digitalisation des points de vente est devenue une norme, une obligation pour supporter la future retail-apocalypse. Le Paris Retail Week 2018 propose une alternative viable pour ne pas voir nos boutiques préférées s’effondrer sous les nombreux points positifs, immédiats et on-line du e-commerce.

« AVEC LA MULTIPLICATION DES INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES, LE PHYGITAL S’IMPOSE DANS LE COMMERCE. ALORS QUE BEAUCOUP ONT CRU QUE LE E-COMMERCE BALAIERAIT LE MAGASIN, C’EST UN COMMERCE HYBRIDE QUI ÉMERGE ENTRE ON ET OFF LINE. CETTE REDISTRIBUTION DES CARTES OUVRE LA VOIE À DE NOUVEAUX ACTEURS ALTERNATIFS ET À DES PRATIQUES INÉDITES. ”

COMMENTAIRE DE DAVID MINGEON, DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT D’HAVAS PARIS.

Si les commerces doivent évoluer, c’est bien parce que les consommateurs, eux, se digitalisent de plus en plus vite. La possibilité d’achat n’importe où, n’importe quand, pour être livré partout et bientôt à toute heure ne permet plus aux magasins de faire le poids. Il faut réinventer le parcours du client, le rendre adaptable au marché actuel, tout en le rendant attractif et digital.

… et préparer celui de demain!

Car même si le client à tendance à utiliser son téléphone pour acheter en permanence, il ne consomme plus du tout de la même manière. 80 % des Français sont plus attentifs à l’impact des produits qu’ils achètent et 1/3 de ceux-ci sont persuadés que les enseignes de distribution ne sont pas aptes à les aider à mieux consommer. Grâce au smart-phygital, le retail reprend la part de confiance qu’il avait perdue au profit d’un commerce mieux établie, peut-être plus petit – mais surtout plus intimiste – où la fusion des produits en boutiques avec les tablettes vendeurs ne veut plus dire manque de choix et de possibilités. La création d’un parcours client complet, et surtout personnalisé car le commerce devient une scène de théâtre, à l’effigie de sa marque, avec le client en acteur principal et le vendeur en second rôle.

Du Phygital sans physique?

On notera tout de même l’absence de discours au sujet des installations physiques qui représentent tout de même une grande partie du mot ‘phygital‘. Les bornes et autres objets connectés à destination du commerce restent des incontournables du moment et, même si une I.A peut aujourd’hui faire la différence entre un sac de bonbons et une plaquette de chocolat, il n’en reste pas moins une limitation en terme de communication, de présentation et d’animation du produit que seuls les vendeurs, équipés du phygital, pourront maitriser dans les retails de demain !

Déc 09

Les chiffres monstrueux d’Undiz Machine !!

Alexis de Prevoisin, Directeur Commercial Retail chez KLEPIERRE, vient de publier un article sur les chiffres d’Undiz Machine sur son compte Linked in.

UNDIZ MACHINE : machine à CASH qui bouscule le marché et casse les codes du retail

Il revient sur les avantages du concept en le qualifiant de « machine de guerre » pour le développement d’Undiz et du groupe Etam.

 

« les points de ventes UNDIZ MACHINE font jusque 35k€/m² lorsque qu’un UNDIZ « classique » fait 15k€/m² de rendement et le secteur en moyenne 8k€/m². »

Et encore on ne parle pas de l’EBE car les économies de coût sont monstrueuses.

 

Le CA au m², ce n’est rien à coté du gain sur l’EBE au m² !! Nous avons ces constats chiffrés chez pas mal de nos clients qui ont bien compris toute l’importance d’une stratégie phygitale correctement exécutée.

Pour une enseigne de plusieurs centaines de points de vente on parle souvent de plusieurs dizaines de millions d’euros de gain par an…

 

Nov 24

IMPROVEEZE avec UNDIZ au MAPIC 2016

Le MAPIC est un rendez-vous important pour tous les acteurs, internationaux, du secteur de l’immobilier commercial.
Cette année 2016, Improveeze était aux côtés de Undiz afin de mettre en avant son savoir faire et revenir sur l’efficacité de son système de capsules propulsées par la technologie pneumatique se complétant aux dispositifs de commande mis en place par Improveeze.

Continue reading

Oct 18

Témoignage Client Improveeze : Sébastien Bismuth – CEO Undiz

Témoignage de Sébastien Bismuth sur sa vision d’exploitation du phygital dans les magasins Undiz, et la rentabilité d’un projet comme Undiz Machine.

 

Oct 18

Retour d’expérience phygitale king jouet

Stéphane Marthe (Responstable Cross Canal et E-commerce) et Sébastien Pingault (Directeur Commercial Groupe) reviennent sur les avantages de l’implantation des bornes en magasin et ses bénéfices.